Anesthésie

0 Comments


Chef de pôle : Docteur HASSAN

 

Situation géographique :

L’équipe médicale d’anesthésie réanimation intervient principalement sur les blocs opératoires du site vallée du Lot(Mende) et du site Gévaudan (Marvejols).

Les consultations d’anesthésie ont lieu au niveau 3 bis du site vallée du Lot

et au rez-de-chaussée pavillon des consultations du site Gévaudan.

 

Site vallée du Lot

Coordonnée :

               Secrétariat: 04 66 49 88 68             

Chef de service : Docteur MULLER                                          Cadre de santé : JL FOURCADE 

Médecins :                                               

                Docteur MULLER              Docteur VAN HOONECKER 

                Docteur HUBER                Docteur DELPUECH 

                Docteur BRAU                   Docteur POPESCU 

                                         

Site Gévaudan

Coordonnée : Secrétariat: 04 66 49 52 05

 

Chef de service : Docteur LOZAC‘H           Cadre de santé : Y. PERRIER

Médecin:

                Docteur RITZ

 

 

L’anesthésie permet la réalisation d’un acte chirurgical, obstétrical ou médical (endoscopie, radiologie…), en supprimant la douleur provoquée pendant et en l’atténuant après l’intervention dans des conditions optimales de sécurité. Il existe deux grands types d’anesthésie : l’anesthésie générale et l’anesthésie locorégionale. 

L’anesthésie, quel que soit son type, se déroule dans une salle équipée d’un matériel adéquat, adapté à votre cas et vérifié avant chaque utilisation. 

En fin d’intervention, vous serez surveillé (e) de manière continue dans une salle de surveillance post-interventionnelle, SSPI (salle de réveil). Durant l’anesthésie et votre séjour en SSPI, vous serez pris(e) en charge par une équipe de professionnels, placée sous la responsabilité médicale d’un médecin anesthésiste réanimateur. 

Tout acte médical, même conduit avec compétence et dans le respect des données acquises de la science, comporte un risque. Les conditions actuelles de surveillance de l’anesthésie et de la période du réveil, permettent de dépister rapidement la survenue d’anomalies et de les traiter. Aussi, les complications graves de l’anesthésie, qu’elles soient cardiaques, respiratoires, neurologiques, allergiques ou infectieuses, sont devenues très rares. En dehors des complications graves, l’anesthésie et la chirurgie sont parfois suivies d’événements désagréables.