Auteur : HL

Prise en charge du diabète

Chef de pôle : Docteur CALS                                                                     Cadre de santé : Y. PERRIER

 

Situation géographique :

 L’équipe en charge du programme d’Education Thérapeutique du Patient  » Apprivoiser son diabète pour une vie sereine  » est principalement basée sur le site gevaudan (Marvejols).

 

 Coordonnées:

                Secrétariat  04 66 49 52 29                                                                        

Médecin: Docteur Kezachian                                                     Infirmière coordinatrice : C. RAFFARD

 

L’Hôpital Lozère acteur majeur du territoire dans la prise en charge des maladies chroniques et notamment en ce qui concerne le Diabète propose une offre de soins pour le dépistage, la prise en charge et le suivi des patients diabétiques.

 

1 – Diabète 48

Il vise à favoriser la prise en charge médicale des patients diabétiques par les médecins généralistes en offrant dans le cadre du réseau Ville-Hôpital, une solution de suivi sécurisée et complète sur un plateau technique hospitalier de proximité.

« Dans le cadre des projets médicaux, le Groupement Hospitalier du Territoire de Lozère a souhaité pérenniser l’offre de dépistage des complications du diabète, initiée par 2 programmes itinérants réalisés en 2018 et 2019, et l’Hôpital Lozère, établissement pivot du GHT porte cette offre de soin.

Objectifs : Faciliter la prise en charge des patients diabétiques

 

Ses objectifs :

– améliorer le dépistage des complications du diabète

– améliorer l’offre de soins disponible, pour les diabétiques, sur le territoire lozérien

– diminuer les renoncements aux soins

– créer une dynamique d’équipe pluridisciplinaire. DIABETE48 a pour particularité de mobiliser les ressources médicales et paramédicales du département. L’aspect pluridisciplinaire de la prise en charge somatique a été élargi et complété en associant une démarche d’éducation thérapeutique patient.

 

Le médecin traitant devra alors compléter le formulaire d’adressage  CI JOINT 

Au programme : des bilans somatiques et un programme d’éducation thérapeutique complet

 

Concrètement, DIABETE48 s’installe  sur le site du Gévaudan de l’HOPITAL LOZERE (Marvejols)  et va offrir au cours d’une même séance:

  • Une rétinographie non mydriatique,
  • Une mesure des index de pression systolique aux membres inférieurs,
  • Un test au mono-filament,
  • Une micro-albuminurie et bilans biologiques complémentaires à la demande
  • Un ECG
  • Une évaluation podologique clinique
  • Un bilan bucco-dentaire à venir

Ces examens seront réalisés par un infirmier protocolé. Ils seront transmis de façon sécurisée aux spécialistes requis pour télé-interprétation (ophtalmologues, diabétologues, et cardiologues).

Ces bilans seront pris en charge par l’assurance maladie dans le cadre d’une hospitalisation de jour. Ils présentent l’avantage d’être groupés sur unité de lieu et de temps. Ceci permettant ainsi une plus grande accessibilité en proximité à des examens difficiles à obtenir dans des délais raisonnables pour les patients de notre territoire.

Le programme d’éducation thérapeutique du patient est réalisé parallèlement aux bilans facilitant ainsi la compréhension de sa maladie et la prise de conscience de la rigueur de son suivi :

  • Un bilan éducatif partagé (BEP)
  • Divers ateliers pour apprendre à mieux vivre avec son diabète, comprendre son traitement, gérer ses hypoglycémies, à bouger, à savoir bien manger, à prendre soin de ses pieds …etc…
Modalités

 

L’équipe dédiée paramédicale et plurisciplinaire est encadrée par un médecin coordonnateur.

Le médecin traitant est à l’initiative de l’adressage de son patient au dispositif DIABETE48.

Un dossier spécifique de suivi du diabète est ouvert dans le dossier patient informatisé territorial. Il recueille l’ensemble des résultats somatiques et la synthèse de l’éduction thérapeutique conduite. Ce dossier personnalisé permettra d’inscrire le patient dans une démarche de rendez-vous annuel de son suivi. Ces éléments ont vocation à alimenter le DMP du patient avec son accord.

Dans le cadre de son ALD, le transport du patient vers Marvejols peut être pris en charge sur prescription médicale.

L’ensemble du projet est soutenu par l’ARS Occitanie, le réseau Diabète Occitanie (DIAMIP et AUDIAB) et la Caisse d’Assurance Maladie de Lozère. »

 

2 – Education thérapeutique du patient

L’Hopital Lozère propose aux patients souffrant de diabète  un programme d’éducation thérapeutique intitulé  » Apprivoiser son diabète pour une vie sereine « . Animée par une équipe pluridisciplinaire composée d’une infirmière, d’un médecin endocrinologue et diabétologue, une diététicienne, une ergothérapeute, et d’autres professionnels de santé, ce programme vous offre un accompagnement personnalisé dédié à apprivoiser votre diabète.

Toute personne diabétique domiciliée sur le territoire de Lozère peut prétendre à ce programme. Les accompagnants peuvent y participer notamment pour soutenir le patient dans sa démarche.

 

L’équipe propose des Ateliers individuels ou collectifs d’une durée : 60 minutes, pour apprendre :  

· À mieux vivre avec votre diabète

· A comprendre votre traitement

 

· À gérer vos hypoglycémies

 

· A prendre soin de vos pieds

 

· A bouger

 

· A cuisiner

 

· A équilibrer vos repas

 

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) est une pratique qui trouve un ancrage à la fois dans la médecine, la pédagogie de la santé et les sciences humaines et sociales. Elle accorde une place prépondérante au patient en tant qu’acteur de sa santé. Selon l’OMS, l’Education Thérapeutique du Patient (ETP) vise à “aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique.” C’est à dire que l’éducation thérapeutique peut vous aider à mieux vivre avec le VIH.

 

Il s’agit d’une pratique complémentaire des soins prescrits sur ordonnance par votre médecin ; d’une pratique personnalisée selon vos besoins ; d’une pratique basée sur une approche pluridisciplinaire (plusieurs professionnels de santé et/ou associations de patients associés).

 

Pourquoi ?
L’éducation thérapeutique permet d’acquérir des compétences utiles pour devenir acteur de sa santé en s’impliquant dans la prise en charge de sa maladie. Ainsi, à la suite du suivi d’un programme d’éducation thérapeutique, la personne peut être en mesure de :
– mieux comprendre sa maladie et ainsi pouvoir l’accepter ;
– connaître les bénéfices et les effets secondaires de ses traitements ;
– connaître les mesures préventives à adopter : aménagement de l’environnement, prise d’un traitement préventif, etc.
– reconnaître une aggravation et savoir réagir de manière adéquate ;
– identifier les facteurs ou circonstances déclenchant des pics de résurgence de la maladie pour mieux les éviter
– résoudre les difficultés du quotidien liées à la maladie (améliorer la vie de tous les jours).

 

Pour qui, quand, comment, où ?
L’éducation thérapeutique est destinée à tous les malades chroniques quel que soit leur âge. Elle peut également dans certains cas associer les proches à un moment du programme, s’ils le souhaitent. Peu importe le stade et l’évolution de la maladie, un programme d’éducation thérapeutique peut s’envisager dès l’annonce du diagnostic ou à tout autre moment du traitement ou de l’évolution de la pathologie. Pour en bénéficier, mieux vaut en parler avec son médecin traitant. Selon vos besoins, il vous prescrira le suivi d’un programme d’éducation thérapeutique adapté. Il s’agira alors de contacter la structure qui propose le programme.

 

Un programme d’éducation thérapeutique se déroule en 3 grandes étapes :
– un diagnostic éducatif sera établi avec le patient afin de mieux le connaître, identifier ses besoins, définir les compétences à acquérir ou à mobiliser ;
– un programme personnalisé lui sera ensuite proposé par l’équipe pédagogique avec selon ses besoins des séances collectives et/ou individuelles adaptées (d’une durée de 45 minutes à 1h) ;
– à la fin du programme, une évaluation individuelle permettra de faire le point sur sa compréhension, ses acquis, de proposer de nouvelles séances si besoin et de transmettre un bilan à son médecin traitant.

Auteur : HL

HANDICONSULT 48

HANDICONSULT 48 est une prestation complémentaire offerte aux usagers en situation de handicap pour vous accompagner avant et pendant votre séjour au sein de l’Hôpital Lozère.


Coordonnées:

         Secrétariat consultations    : 04 66 49 52 39

         Infirmière: F. VIALARD et F. ROUX cadre de santé: L. GEORGES

  • Objectifs :

Coordonner le parcours de soins entre les différents intervenants, services

Assurer la qualité et la continuité de la prise en charge

Veiller à l’accessibilité, au maintien de l’autonomie

Valoriser la place de l’aidant

Changer les représentations sur le handicap

Auteur : HL

Chirurgie orthopédique et traumatologique

Chef de pôle : Docteur HASSAN

Situation géographique :

La chirurgie orthopédique et traumatologique se situe au niveau 1 du bâtiment principal (MCO)site vallée du Lot (Mende) et sur le site Gévaudan (Marvejols).

Site vallée du Lot

Coordonnées:

Secrétariat hospitalisations: 04 66 49 49 33

Secrétariat consultations   : 04 66 49 47 98

Chef de service : Docteur BAROUDI                        Cadre de santé : M.P. PELISSIER

Chirurgiens:       Docteur BAROUDI

Docteur ZGAIBI

Site Gévaudan

Coordonnées:

Secrétariat hospitalisations: 04 66 49 52 00

Secrétariat consultations   : 04 66 49 52 04

Chirurgien : Docteur TANG                                         Cadre de santé : L. GEORGES

L’orthopédie est une spécialité chirurgicale pratiquée par un chirurgien orthopédiste. Elle concerne le traitement de toutes les affections de l’appareil locomoteur (os, articulations, muscles, tendons et nerfs). Elle comprend le traitement chirurgical des affections des membres supérieurs (épaule, coude et main), des membres inférieurs (hanche, genou et pied).

La spécialité traite essentiellement des maladies des articulations, os, tendons, ligaments et nerfs des membres. Elle intervient le plus souvent pour prendre en charge les traumatismes.

Auteur : HL

Sensibilisation à l’hypnose médicale

Organisme de formation : Hôpital Lozère

Nombre de jours ½ journée de sensibilisation + ½ journée d’ateliers soit 1 jour + 1 jour en non présentiel

Publics : Paramédicaux

Nombre de participants / Groupe : 10 – 12 personnes

Formation collective présentielle : Oui


Objectifs de la formation :

 

Sensibilisation à l’utilisation de l’hypnose médicale dans la pratique professionnelle (1ère ½ journée) :

  • Objet de l’hypnose, présentation,
  • Présentation d’exemple d’utilisation en soins somatiques et psychologiques situation professionnelle
  • Echange sur les pratiques actuelles
  • Les bienfaits de l’hypnose sur la gestion de la douleur, en Soins palliatifs, en soins courants ou encore en anesthésie….les différentes techniques utilisables lors de la prise en charge du patient

 

Ateliers et analyses de pratiques (2ème ½ journée) :

  • Mise en situation d’hypnoses cas pratiques
  • Adaptation de l’utilisation de l’hypnose en situation de prise en charge d’un patient hospitalisé

 

Audit de pratiques professionnelles

 

Analyse des pratiques et techniques d’hypnose médicale pour l’amélioration de la qualité des soins et de la prise en charge du patient.

Auteur : HL

Multi +

Organisme de formation : Hôpital Lozère

Nombre de jours : 2  jours

Publics : Tout professionnel de l’établissement

Nombre de participants / Groupe : 10 – 12 personnes

Formation collective présentielle : Oui


Objectifs de la formation et éléments de contenu :

1/ Se situer comme fonctionnaire hospitalier, acteur du service public :

  • Identifier son positionnement comme fonctionnaire hospitalier dans une relation hiérarchique donnée
  • Identifier ses droits et obligations dans le care du service public hospitalier
  • Evaluer en quelques chiffres-clés l’importance de la fonction publique hospitalière

 

2/ Comprendre l’organisation institutionnelle et fonctionnelle de l’établissement :

  • Situer son métier dans l’organisation fonctionnelle de son établissement
  • Comprendre le fonctionnement général de l’établissement

 

3/ Repérer les étapes clés d’une carrière au sein de la fonction publique hospitalière :

  • Savoir interpréter son bulletin de salaire
  • Définir les étapes de sa carrière et leurs spécificités

Auteur : HL

Prise en charge de la dénutrition

Organisme de formation : Hôpital Lozère

Nombre de jours : 1  jour

Publics : Infirmiers, Aide soignants, personnel de restauration

Nombre de participants / Groupe : 10 -12 personnes

Formation collective présentielle : Oui


Objectifs de la formation et éléments de contenu :

  • L’alimentation du sujet bien portant (les groupes alimentaires et la pyramide de l’organisation alimentaire)
  • Les rations alimentaires dans l’approche quantitative et qualitative
  • L’alimentation selon les âges
  • La dénutrition chez la personne âgée (vieillissement bucco dentaire, le goût, le vieillissement de l’appareil digestif
  • Le diagnostic de la dénutrition (poids, comportements alimentaires, dosages biologiques…etc.
  • Les principaux régimes utilisés au CH de Mende (maladies cardio-vasculaires, diabète, régimes de chirurgie digestive)

 

 

Méthodes pédagogiques :

  • Brainstorming
  • Support écrit sous forme de mémo
  • Film et débat

 

Auteur : HL

Prévention des risques liés à l’activité physique (PRAP 2S)

Organisme de formation : Hôpital Lozère

Nombre de jours : 2 + 1  jours

Publics : IDE – AS – ASH (s’ils sont faisant fonction AS) – et autres personnes en relation avec les patients

Nombre de participants / Groupe : 6 – 12 personnes

Nécessité de recyclage de 1 jour tous les deux ans

Formation collective présentielle : Oui


Objectif principal de la formation :

Permettre à l’agent de devenir acteur de sa propre prévention des risques liés à l’activité physique (être acteur de l’amélioration des conditions de travail)

 

Objectifs pédagogiques :

 

  • Connaitre les risques de leur métier (relevant des gestes, posture et manutention) et l’intérêt de la prévention, sensibiliser sur la situation actuelle de l’établissement.
  • Connaitre les fonctions du corps et leurs limites
  • Observer son activité pour identifier ce qui peut nuire à son travail et être en mesure de proposer des axes d’améliorations.
  • Formation geste et posture intégré dans le dispositif PRAP en intégrant le matériel d’aide à la manutention présent dans l’établissement.

 

Taille de la police
Contraste